9 mai 2007

Venise



En 1990, alors agé de 7 ans, Gazhole fantasmait déjà la rencontre fatidique avec sa muse, gondolant avec classe sur les eaux passionées de Venise... Il coucha cette vision sur papier Canson avec l'habileté qu'on connait...

2 commentaires:

Deñis a dit…

Très joli !
Ne m'y étant jamais rendu, je ne peux que confirmer ton choix de couleurs réalistes. L'eau bleu lagon, les bareaux de fenêtre vert pomme.
Je note, en outre, ce pragmatisme naissant à cet age précoce, et qui ne te quittera plus. Preuve en est, le petit portillon d'accès à la gondole, tout ce qu'il y'a de plus pratique, et fonctionel.
Bonne contnuation pragmatique.

Gazhell et Gazhole a dit…

On voit bien là l'implacable logique de mon cerveau déjà embrumé par l'amour...
La vraie Gazhell n'atteindra jamais (à mon grand regret) ce niveau d'énergie capillaire, appelée "l'attaque du corbeau"